Monnaie Libre n°11 avec Aurélien Véron président du PLD

Dans ce nouvel épisode Monnaie Libre reçoit le président du jeune Parti Libéral Démocrate (PLD) Aurélien Véron extrêmement affuté ! Aurélien a répondu au feu des questions sur l’assemblée Constituante tirée au sort proposée par Etienne Chouard lors du précédent podcast, sur les causes monétaires de la crise financière, sur le libéralisme en général et son évolution historique (son enracinement Français notamment). Il a aussi répondu sur certains aspects de la théorie relative de la monnaie (notamment la symétrie temporelle et le cas des étudiants en 2012, obligés de s’endetter), et plus généralement sur les monnaies libres en plein développement (ex le bitcoin ou encore OpenUDC). Une émission extrêmement riche et nécessaire pour comprendre la position du libéralisme politique Français sur toutes ces questions.

Aurélien Véron

Aurélien Véron

cc-by-sa Monnaie Libre


Commentaire

Monnaie Libre n°11 avec Aurélien Véron président du PLD — 2 commentaires

  1. CA y est j’ai réussi à me connecter.
    Je transfert donc mon commentaire ici (tu peux effacer l’autre)

    Salut Galuel,

    Juste un petit message concernant Monnaie Libre.
    J’ai été assez étonné de ta propension à limiter Chouard dans son discours lorsque celui ci virait vers le politique. Or dans le dernier numéro avec le président du PLD les aspects politiques de son discours n’ont pour ainsi dire pas été modérés… doit on y voir un manque de symétrie? 😉
    En revanche on sens que Aurélien Veron n’y comprend pas grand chose à la monnaie lorsque celui ci milite pour une masse monétaire stable dans le temps et alors pour le coup absolument pas démocrate lorsqu’il dit que la majorité n’a pas toujours raison et que la démocratie peut être négative dans les processus de décision. Il faudrait peut être qu’il revoit le nom de son parti…

  2. Bonjour Pepito.

    Oui ta remarque est à la fois juste et fausse selon le point de vue. En fait je fais remarquer à Etienne (Chouard) qu’il prend une couleur politique quand il s’aventure à défendre le « salaire à vie » que je trouve dommage parce que son analyse sur la démocratie, elle, est une analyse de système objective. C’est une analyse qui ne prend pas partie pour autre chose que d’avoir une meilleure démocratie (voire une démocratie tout court).

    Par ailleurs quand j’interviewe un président de Parti Politique on doit s’attendre à ce qu’il présente son point de vue politique, donc orienté. Et en effet, on peut le critiquer politiquement. Je le fais un peu dans l’émission si tu notes bien en faisant remarquer que le « chèque éducation » proposé par le PLD est une mesure contradictoire avec le fait qu’on critique par ailleurs l’orientation des dépenses publiques vers l’immobilier par exemple et que de ce point de vue le Dividende Universel est bien plus libéral.

    Mais après « Monnaie Libre » veut aussi présenter des approches diverses qu’elles soient politiquement orientées ou pas, sans forcément tout critiquer, même si le point de vue de la rédaction est connu ! 🙂

    Après chacun est libre de monter son propre podcast.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

*